ESA LE BREUIL : site officiel du club de foot de LE BREUIL - footeo

Une victoire au caractere pour l'ESAB

2 octobre 2017 - 11:43

Face à Lux , il fallait absolument prendre les 3 points pour se remettre en place dans ce championnat...

Malgré une 1ere mi temps correct dans le jeu mais trop laxiste sur le plan défensif, les brogeliens auront livré une 2eme mi temps pleine d'entrain, de rigueur et de caractere... 45min de belle intensité qui auront fait craquer les visiteurs pour remporter finalement une belle victoire ! 

Ci dessous les résumés du JSL et Creusot Infos : 

Quel match ! Entre une équipe de Lux impressionnante d’aisance par intermittence heureusement et des Violets pas du tout inspirés en première période mais terriblement remontés en seconde, il s’en est fallu de peu que la victoire ne leur échappe. Et ce n’est pas un luxe d’être parvenu à la pause avec un seul but à remonter ! Romain de Oliveira a réalisé des prouesses dans ses cages sur 3 occasions très franches des Saônois.
Et les Brogéliens dans tout ça ? Les partenaires de Rudy Forycki ont abusé de mauvaises passes, de jeu trop long et d’hésitations à l’approche des buts de Baptiste Chapuis dans les 45 premières minutes. Pas leurs adversaires, car Bessam Oueslati d’une précision millimétrée trouve son compère Ian Tratsaert et premier plongeon de Romain De Oliveira dans les pieds de celui-ci (5). Cette alerte n’a pas suffi, on retrouve le même passeur pour Jérémie Bion qui lobe astucieusement le gardien brogélien (7). Les Violets vont réagir timidement par un tir de 30m de Cédric Sandelion, un autre de Nicolas Lagrange et une tête de Camille Gilliot sur corner. Seul un nouveau tir de Romain Esmeriz échoue sur le poteau suite à une passe en retrait de Nicolas Lagrange (35). Les dix dernières minutes des visiteurs vont provoquer une belle panique dans l’arrière-garde violette. Une montée du latéral droit Amine Nahimi (32), une tentative de peu au-dessus de Sammy Gtari (41), et deux sauvetages à bout portant de Romain De Oliveira dans les pieds des cousins Jules et Ian Tratsaert (42, 43). 1- 0 pour Lux à la pause, ce n’est pas cher payé !
La seconde période sera toute à l’avantage des locaux qui vont enfin révéler leur vrai visage. Une tête de Camille Gilliot sauvée sur sa ligne par un défenseur (47), deux tentatives de Vouthy Khuon rasant la transversale (52,55) avant l’égalisation signée Camille Gilliot de la tête sur coup-franc d’Alexis Chapet (65). La délivrance arrive sur un but de Vouthy Khuon sur passe de Romain Esmeriz. Malgré une belle glissade mais vif comme l’éclair, il se relève devant des défenseurs médusés et trompe une seconde fois Baptiste Chapuis (75). Un relâchement coupable et une mauvaise relance permettent aux visiteurs de revenir à la marque par le libero Florian Bonafe monté aux avants-postes (87). On s’achemine alors vers un score de parité, lorsqu’à l’ultime minute, Quentin De Oliveira à la lutte avec un défenseur voit celui-ci toucher le ballon de la main. Mr. Mzaiti désigne le point de penalty sans hésitation et Cédric Sandelion transforme (90).
Il était temps ! Le public a assisté à une rencontre plaisante, avec de multiples rebondissements, le tout facilité par la correction des deux équipes et la bonne prestation du trio arbitral. 

A Le Breuil, stade de Montvaltin : ESA Le Breuil bat AS Lux 3 buts à 2 (0-1)
Arbitres : Mr. Mzaiti assisté de Mme Aurousseau et Mr. Grespan
A S Lux : Chapuis, Nahimi, Simon, Mody, Bonafe, Douhay (cap.), Gtari, Tratsaert I. et J., Oueslati, Bion, Kanoute, Pellier, Vincent   entraîneur Franck Vincent
ESA Le Breuil : De Oliveira R., Bourgeois, Margueron, Marciniak, Forycki (cap.), Chapet, Sandelion, Khuon, Gilliot, Esmeriz R. et J., Lagrange, Lemond, De Oliveira Q.   entraîneur Vincent Rameau
Franck Vincent, entaîneur Lux
Nous avons manqué de réalisme en première mi-temps, nous aurions dû rentrer à la pause avec 3 buts d’avance. Nous sommes passés complètement à travers en deuxième période et la victoire du Breuil est méritée.
Vincent Rameau, entraîneur Le Breuil
C’est un match bizarre qui peut finir sur n’importe quel score. Nous avons manqué de vigilance et de rigueur en première période et nous aurions pu prendre 3 buts sans la prestation du gardien. La deuxième période, où nous avons fait preuve de hargne et de rigueur, a été à notre avantage. Ça a payé à la fin.   JSL : usqu’au bout du suspense

Deux équipes accrocheuses ont tenté de rivaliser dans un match très vivant. Le Breuil est parvenu à ses fins sur un penalty obtenu dans les dernières secondes de jeu.

Avant ce troisième match de championnat, les deux clubs étaient sur la même ligne avec une victoire et une défaite. Le Breuil galvanisé, après avoir été mené au score, a trouvé la récompense de ses efforts, en toute fin de partie. Mais le match avait bien mal commencé pour les locaux. Une longue transversale alertait Bion qui se présentait seul devant De Oliveira pour marquer d’une pichenette (7).

Le Breuil a alors un temps fort de plus d’une demi-heure mais sans résultat positif. Si, mais le poteau est venu suppléer Chapuis sur un missile de Emerize (36). Lux n’est pas inactif non plus, et par deux fois le portier brogélien doit s’employer (39, 42).

La seconde période repart sur les mêmes bases d’intensité. Les hommes de Rameau vont prendre l’avantage au score sur un coup franc expédié plein axe et repris de la tête par Gilliot (61). Ensuite, sur un loupé défensif, Khuon, dans la surface, doit s’y reprendre à deux fois pour catapulter le ballon dans les filets (2-1, 74e ).

Bonafé et Lux croyaient bien au match nul en égalisant à cinq minutes de la fin

À ce moment, Le Breuil croit avoir réussi le plus dur. C’était sans compter sur la volonté de Lux avec Bonafé qui se faisait oublier sur la droite et obtenait l’égalisation sur un tir croisé des 16 mètres (2-2, 87e ). Le Breuil appuyait ses actions dans tous les compartiments afin de trouver une fois encore la faille. Ce fut fait sur une faute dans la surface et un penalty logique transformé en force par Sandelion, sur la gauche de Chapuis. Il restait une poignée de secondes à jouer dans les arrêts de jeu.

Vincent Rameau (entraîneur du Breuil)

« On a fait en deuxième mi-temps ce que l’on n’avait pas fait avant la pause, devant une équipe très joueuse. Intensité et rigueur ont fait la différence ensuite »

« On manque de réalisme »

Frank Vincent (entraîneur de Lux)

« Je suis un peu déçu car on manque de réalisme sur deux occasions en or en fin de première période. Mais le Breuil mérite sa victoire »

Commentaires

EDUCATEURS ET JOURS D'ENTRAINEMENTS

U7 (nés en 2011-2012)

Responsable Valentin MARTIN 

06-11-82-88-93

mercredi de 16h00 à 17h30

U9 (nés en 2009-2010)

Responsables Simon CHEMARIN et Louis VAUCHER

06-48-64-91-10 et 06-95-20-08-94

mercredi de 16h00 à 17h30

U11 (nés en 2007-2008)

Responsables Luis MARTINS

06-69-68-54-21

mercredi et vendredi de 17h30 à 19h00

U13 (nés en 2005-2006)

Responsables Davis MATOS et Thibault DUBAND

07-69-67-38-33 et 07-81-16-93-01

mercredi et vendredi de 17h30 à 19h00

U15 (nés en 2003-2004)

Responsables Patrick FIARD et José CARVALHO

07-81-28-41-27 et 06-22-00-67-38

mardi et jeudi de 19h00 à 20h30

U18 (nés en 2000-2001-2002)

Responsable Valentin MARTIN

06-11-82-88-93

mardi et jeudi de 19h00 à 20h30

SENIORS (nés avant 2000)

Entrainements mercredi et vendredi 18h45 à 20h30

Responsable équipe A

Vincent Rameau 06-12-94-58-74

Responsables équipe B

Jeremy De Simone 06-04-67-37-18  

Christian CHARRON 06-16-54-20-22

Responsable équipe C

Jerome Binacchi 06-19-84-58-99

 

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 S.C. SELONGEEN 10 4 3 1 0 0 10 4 0 6
2 F. REUNIS DE ST MARC 8 4 2 2 0 0 8 3 0 5
3 MAGNY 7 4 2 1 1 0 12 8 0 4
4 ENT.S.A. BROGELIENNE 7 4 2 1 1 0 7 5 0 2
5 MIREBELLOIS PONT/LAM 7 4 2 1 1 0 5 4 0 1
6 U.S. DE VARENNES 6 4 2 0 2 0 8 9 0 -1
7 REV. IS S/TILLE 6 4 2 0 2 0 5 7 0 -2
8 AVALLON F.C. 5 4 1 2 1 0 5 4 0 1
9 QUETIGNY 5 4 1 2 1 0 5 5 0 0
10 GENLIS AS 4 4 1 1 2 0 6 8 0 -2
11 LUX 1 4 0 1 3 0 5 10 0 -5
12 CHALON A.C.F. 0 4 0 0 4 0 3 12 0 -9